Certifications

   C2i

   CLES


Formulaire d'Identification

 

logo-ENT_bis

 

logo-Ress-Peda

 

 

 

Master 2 Médecine légale et médecine sociale

 

Master

Mention Santé Publique

Médecine légale et médecine sociale

 

Modalités de candidature

 

Les candidatures doivent être adressées par mail en envoyant un CV et une lettre de motivation au responsable de l'enseignement :

Professeur Patrick Chariot

Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Tél : 01 48 02 63 25

 

 

Diplôme Bac + 5

 

1. Présentation générale

 

Enseignant responsable du M2 : Pr Patrick CHARIOT, université Paris 13

Coordination pédagogique : P. Chariot, T. Lefèvre, A. Lepresle

 

La médecine légale est une spécialité dont les composantes sont multiples, tant en termes d'activité médicale hospitalière que d'enseignement et de recherche. Historiquement la composante thanatologique, en particulier l'autopsie, a représenté l'image la plus répandue de la médecine légale. Depuis la fin des années 1980, une composante a connu un développement considérable: celle de la médecine légale du vivant, centrée sur l'examen des victimes et des auteurs d'infractions pénales. Cette composante concentre désormais la grande majorité des actes de médecine légale (plus de 90%) et prend également une dimension de médecine tournée vers les personnes en situation de précarité et de souffrance sociale, notamment du fait de pratiques addictives ou de difficultés psychologiques. Pour autant, l'activité d'enseignement et de recherche demeure dominée par la composante thanatologique. La formation proposée en médecine légale et médecine sociale vise à combler un manque et rétablir un équilibre entre l'activité pratique hospitalière et l'offre d'enseignement et de formation à la recherche. Elle vise également à intégrer la médecine légale dans une démarche de santé publique et d’épidémiologie sociale associant la prise en compte d’éléments somatiques et psychiques, dans une visée transdisciplinaire de recherche en santé globale. Deux dynamiques seront considérées, l’une individuelle incluant les évaluations en médecine et psychiatrie légale, l’autre collective englobant les problématiques de santé publique, de droit, de psychologie et de sciences sociales. L'enseignement a une dimension importante en méthodologie et évaluation de la recherche, dans tous les domaines qu’il abordera : médecine légale du vivant, médecine et épidémiologie sociale, psychologie et psychiatrie légale et sociale. Par ailleurs, le M2 s'inscrit dans une perspective interdisciplinaire : s'il s'inscrit à titre principal dans le domaine sciences, technologie, santé, il est également ouvert aux étudiants issus des sciences humaines et sociales et du droit. L'organisation des enseignements, qui débutent par une UE consacrée aux fondements disciplinaires, prend en compte la diversité des parcours antérieurs des étudiants.

 

Objectifs
Le M2 est caractérisé par une orientation forte vers la recherche, tant dans la construction des projets que l’analyse critique des travaux préexistants, la mise en œuvre d’une recherche et la publication des résultats. En articulation avec les UE de méthodologie de la recherche et de formation à la publication scientifique, le stage aboutira à la rédaction d’un mémoire s’intégrant dans une perspective de publication.

 

Savoir-faire et compétences
Le M2 permettra aux étudiants de renforcer une réflexion personnelle déjà initiée dans le champ disciplinaire de la médecine légale et sociale en l’inscrivant dans approche plus globale. La prise en compte dans leurs réflexions de cette approche transdisciplinaire favorisera l’émergence de nouvelles perspectives pour construire un projet de recherche et mener à terme une mission dans un cadre professionnel, de façon efficace et pertinente puisque dans une prise en compte de l’ensemble des enjeux disciplinaires articulés entre eux.

 

Organisation
La formation comporte des enseignements magistraux et un stage.
Les cours sont groupés par semaines entières et répartis sur deux semestres :
- au cours du 1er semestre (S1), un tronc commun d'enseignements correspondant à 22 ECTS, et au choix de l'étudiant, un parcours 'psychologie' (8 ECTS), ou un parcours 'social' (8 ECTS), soit au total 30 ECTS;
- au cours de 2e semestre (S2), un tronc commun d'enseignements correspondant à 10 ECTS. Le stage, qui a lieu au cours du 2e semestre, a une durée de 200 heures (20 ECTS) dans un des laboratoires partenaires. Une convention sera établie avec chacun des laboratoires. Chaque stagiaire sera affecté dans un laboratoire, encadré par un référent enseignant intervenant dans la formation théorique du M2 ainsi que par le directeur du laboratoire. En articulation avec les UE de méthodologie de la recherche et de formation à la publication scientifique, le stage aboutira à la rédaction d’un mémoire s’intégrant dans une perspective de publication.

 

 Tronc commun

 

S1
- UE1 (3 ECTS) Fondements disciplinaires : médecine légale, médecine sociale, épidémiologie, épistémologie, psychologie, psychiatrie
- UE2 (2 ECTS) Epidémiologie des situations de violence
- UE3 (3 ECTS) Histoire, sociologie et anthropologie de la violence
- UE4 (2 ECTS) Droit des situations de violence
- UE5 (2 ECTS) Méthodologie de la recherche : séminaires de méthodologie en recherche et publication
- UE6 (2 ECTS) Méthodes d'analyse des pratiques concernant les interventions auprès des victimes et des auteurs d'infractions
- UE7 (2 ECTS) Psychiatrie sociale
- UE8 (1 ECTS) Ethique et déontologie
- UE9 (5 ECTS) Méthodologie de la recherche : rédaction d’un article (1re partie)


S2
- UE16 (1 ECTS) Souffrance au travail et risques psycho-sociaux
- UE17 (2 ECTS) Analyse de la multidisciplinarité en médecine légale et sociale
- UE18 (2 ECTS) Big data en santé et interdisciplinarité
- UE19 (5 ECTS) Méthodologie de la recherche : rédaction d’un article (2e partie)
- UE20 (20 ECTS) Stage

 

Les parcours différenciés ne concernent que le 1er semestre (S1).

S1 : parcours ‘psychologie’ 8 ECTS (3 UE obligatoires et 1 UE optionnelle, à choisir dans celles du parcours ‘social’)
- UE10 (2 ECTS) Psychologie générale, psychologie sociale et psycho-traumatologie
- UE11 (2 ECTS) Toxicologie et addictologie
- UE12 (2 ECTS) Psychiatrie légale et criminologie

S1 : parcours ‘social’ 8 ECTS (3 UE obligatoires et 1 UE optionnelle, à choisir dans celles du parcours  ‘psycho’)
- UE13 (2 ECTS) Introduction à l’épidémiologie sociale
- UE14 (2 ECTS) Méthodes d'analyse du système sanitaire et social, analyse du recours aux soins et de ses déterminants
- UE15 (2 ECTS) Santé des personnes privées de liberté

 

Laboratoires partenaires :
- Iris UMR 8156-997 CNRS EHESS Inserm Université Paris 13
- Service de médecine légale et sociale, Hôpital Jean-Verdier
- Laboratoire Educations et pratiques de santé EA 1803 Université Paris 13
- UMRS 1136 ERES (équipe de recherche en épidémiologie sociale) Université Pierre et Marie Curie
- UTR Psychogenèse et psychopathologie EA 4403 Université Paris 13

 

 2. Pré-requis et débouchés

 

Conditions d’accès
Les étudiants autorisés à s'inscrire doivent :
- satisfaire aux conditions administratives de diplôme
- avoir reçu l'accord explicite du responsable de la formation

 

Public cible
La formation est ouverte aux :
- internes de médecine légale, de santé publique, de médecine générale, de psychiatrie, de pédiatrie, de gynécologie et de médecine du travail
- psychologues
- travailleurs sociaux
- infirmiers
- sociologues de la violence ou de la santé
- anthropologues
- juristes, avocats, magistrats
- élèves ingénieurs
- étudiants en pharmacie

 

Pré-requis nécessaires
M1 ou diplôme jugé équivalent

 

Pré-requis recommandés
- M1 de médecine légale, épidémiologie, sciences de l'éducation, psychologie, droit, sociologie, anthropologie, histoire

- Pour les étudiants n'étant pas issus des filières de santé : parcours universitaire ou professionnel en lien avec une thématique développée dans le M2: accès aux soins, santé et sécurité au travail, violences, privation de liberté, justice pénale

 

Poursuite d’études
La formation a une orientation marquée en recherche. Une poursuite d’études visant à l’acquisition d’un doctorat sera encouragée et envisagée dans les disciplines suivantes, tenant compte de la formation initiale des étudiants : épidémiologie, anthropologie, sociologie, psychologie, éthique médicale, droit, sciences de l’éducation.

 

 3. Plus d’infos

 

Contrôle des connaissances
- Examen écrit
- Rédaction et soutenance d'un mémoire qui marque l'aboutissement du stage et doit s'intégrer dans une perspective de publication

 

Aménagements particuliers
Pour faciliter l'accès à la formation des étudiants résidant hors Ile-de-France, les enseignements seront groupés par semaines pleines

 

 4. En bref

 

Langage (des enseignements)
Français

 ECTS
60 ECTS sur l'année : S1, 30 ECTS ; S2, 30 ECTS

 Effectif
Le nombre d'étudiants inscrits est limité à 20.

 Formation à distance
Non

 Stage
Obligatoire, 200 heures (20 ECTS)

 Stage à l’étranger
Non

Premère session de candidature :
du 15 mai 2017 au 10 juillet 2017

Seconde session de candidature :
du 30 août 2017 au 30 septembre 2017

 Date de début de formation : 

le 06 novembre 2017

Secteur DGESIP

Santé

 Référentiel FAP
médecins, psychologues, sociologues, anthropologues, juristes

Copyright © 2012 UP13. Tous droits réservés.