Certifications

   C2i

   CLES


Formulaire d'Identification

 

logo-ENT_bis

 

logo-Ress-Peda

 

 

 

Master

Santé publique


spécialité Santé, sécurité au travail

 

 Pour candidater, vous devez d’abord effectuer une pré inscription en ligne en cliquant sur le lien suivant :

https://candidature.univ-paris13.fr/WebParis13

 

pdf_iconTélécharger la fiche complète au format PDF

______

Diplôme Bac + 5

Responsable de la formation : LOMBRAIL Pierre

Responsables de la spécialité : BRETIN Hélène, AVRIL Christelle

 

puce_bleuPrésentation générale

La spécialité "Santé, sécurité du travail" s’enracine dans les formations pluridisciplinaires dans le domaine de la santé et du social depuis 20 ans à SMBH. Cette spécialité renforce cette pluridisciplinarité et offre in situ des perspectives cohérentes de professionnalisation aux étudiants de premier cycle de l'Université Paris 13 (AES, IUT Carrières Sociales, licence sciences sanitaires et sociales, licence de sociologie politique...), tout comme aux professionnel(le)s souhaitant se former universitairement sur ces questions.

 

La santé et la sécurité en milieu de travail constituent un enjeu de santé publique et une préoccupation majeure pour les entreprises du secteur privé comme du secteur public. Face à l’attention croissante portée sur cette question, les entreprises et les administrations sont aujourd’hui en demande de professionnel(le)s. Notre master se donne pour objectif de répondre à cette demande en formant des intervenant(e)s capables de s’approprier cette question dans toutes ses dimensions (médicale, ergonomique, juridique, sociologique, statistique, etc.) et de mettre en place des actions satisfaisantes aux fins d’évaluer et de prévenir les risques professionnels.

 

Il sera possible, pour les étudiants particulièrement motivés et répondant à certains critères définis par l'équipe pédagogique de poursuivre un doctorat en santé et sécurité au travail dans plusieurs disciplines (sociologie, droit, santé publique).Le M2 propose une classe préparatoire intégrée (CPI) en partenariat avec l'EHESP. Sont préparés les concours suivants : directeur/trice d'hôpital ; directeur/trice d'établissement sanitaire, social et médico-social ; inspecteur/trice de l'action sanitaire et sociale ; attaché/attachée  d'administration hospitalière ; dirigeant-e de la protection sociale-EN3S (projet en refonte en 2014-2015). La CPI ouvrira ses portes à partir de septembre 2015.

La formation offre également un parcours spécifique pour les infirmiers et infirmières en santé travail (PISST) qui ouvrira à la rentrée 2015.

 

puce_bleuObjectifs

Donner aux étudiants des connaissances solides théoriques et pratiques, sur la santé et la sécurité en milieu de travail, les rendant aptes à diagnostiquer les risques, à construire des plans de prévention et à informer les principaux intéressés sur les aspects préventifs et indemnitaires de cette question de santé publique. Donner des outils théoriques permettant de mener un travail de recherche.

 

puce_bleuConditions d'accès et d'inscription

• en M1 : Accès de « droit » : licence mention «Sciences sanitaires et sociales», et licence mention AES parcours «action publique et sociale»; cet accès de droit ne dispense en aucun cas de remplir le dossier d’inscription et d’y joindre tous les documents, dont une lettre de motivation : l’accès de droit dépend de la réception de toutes ces pièces.
Sur dossier et examen par la commission pédagogique : toutes licences et diplômes équivalents à une licence. Pour les infirmiers et infirmières intéressés par le PISST, l’accès au M1 ou au M2 est décidé par la commission pédagogique.

 

• en M2, l'accès est conditionné pour toutes et tous à l'examen du dossier  et à la décision de la commission pédagogique. Le passage du M1 au M2  fait l'objet d'une sélection reposant sur les résultats obtenus en M1; la motivation de l'étudiant pourra être évaluée au cours d'un entretien individuel avec des enseignants membres de l'équipe pédagogique.

 

• Réorientation : A l'issue du M1, les étudiants qui ne désirent pas poursuivre dans l'une des spécialités offertes par l'UFR, pourront opter pour des Masters de santé publique proposées par d'autres universités (ex : droit de la santé).

 

• CPI : prendre contact avec le secrétariat : 01 48 38 76 74.

 

• Retrait et dépôt des dossiers : Secrétariat - tél. : 01 48 38 76 74. Tout titulaire d’un M1 peut candidater à l’entrée en M2 SST.

 

Dossier de pré-inscription à télécharger sur ce site à partir du mois d'avril.

 

puce_bleuDébouchés

Responsables de la santé et de la sécurité en milieu de travail (dans le secteur privé et public) ; Conseillers sur ces questions pour des institutions spécialisées publiques ou parapubliques ou des bureaux d'études ou d'audit. Préventeurs/trices et intervenants en prévention des risques professionnels. Dans le secteur privé, les employeurs, selon les effectifs de leur entreprise, les risques encourus et le caractère éclaté de la structure, peuvent soit nommer un(e) coordonnateur/trice de sécurité, chargé exclusivement de cette question en lien le cas échéant avec les représentants du personnel, doit confier la même tâche à un(e) infirmier(e) en plus de ses fonctions de soins, ou encore mettre en place au sein de la direction un poste de cadre relié à la gestion du personnel, mais ne s'occupant que des questions de santé, de sécurité et de conditions de travail. Pour partie, on retrouve la même diversité dans le secteur public (hospitalier, entreprises à statut). Possibilité d'être habilité pour devenir intervenant en prévention des risques professionnels afin d'intégrer un service de santé au travail. La classe préparatoire intégrée offre des débouchés dans la fonction publique (attachés hospitaliers, directeurs des établissements sanitaires et sociaux).

 

puce_bleuProgramme

Master 1ère année

Semestre 1  (30 ECTS)

 Semestre 2  (30 ECTS)

UE 1 - Épidémiologie et sociologie quantitative appliquées à la santé au travail

4 crédits

UE 12 – Communication en santé et sécurité au travail

2 crédits

UE 2 - Économie de la santé

2 crédits

UE 13 - Droit de la santé et de la sécurité au travail -

8 crédits

UE 3 - Droit de la santé

2 crédits

UE 14 – Accidents du travail et maladies professionnelles

7 crédits

UE 4 - Droit de l'environnement

2 crédits

UE 15 - Introduction à l'ergonomie

4 crédits

UE 5 – Politiques sociales du travail et de l’emploi

3 crédits

UE 16 Conduite de projet

5 crédits

UE 6 – Méthodologie universitaire

3 crédits

UE 17 – Ouverture

2 crédits

 

UE 17 bis – Pratiques infirmières (II)

2 crédits

 

UE 7 - Anglais

2 crédits

UE 18 - Anglais

2 crédits

UE 8 – Sociologie appliquée à la santé

2 crédits

 

* Les étudiant-e-s peuvent faire un stage hors cursus en M.1. Un formulaire spécifique « convention de stage » existe à cet effet.

UE 9 – Les principales pathologies du travail

4 crédits

UE 10 - Environnement institutionnel de la santé au travail

4 crédits

UE 11 – Insertion professionnelle

2 crédits

UE 11 – Pratiques infirmières (I)

2 crédits

 

 

 

 

Master 2ème année

Semestre 3  (30 ECTS)

 Semestre 4  (30 ECTS)

UE 1 – Transformations sociales du travail 

6 crédits

 

 

Ce semestre est consacré soit à un stage (avec élaboration d'un mémoire, soit à la réalisation d'un mémoire de recherche (travail qui implique d'aller sur le terrain).

 

UE 7 – Stage et mémoire professionnel

30 crédits

 

UE 7bis – Mémoire de recherche

30 crédits

UE 2 – Mise en œuvre des actions préventives

8 crédits

UE 3 – Actions ciblées  en milieu de travail

8 crédits

UE 4  - Prise en charge et gestion des risques

4 crédits

UE 5 - Méthodologie 

2 crédits

UE 6 - Anglais

2 crédits

 

Présentation générale

La spécialité "Santé, sécurité du travail" s’enracine dans les formations pluridisciplinaires dans le domaine de la santé et du social depuis 20 ans à SMBH. Cette spécialité renforce cette pluridisciplinarité et offre in situ des perspectives cohérentes de professionnalisation aux étudiants de premier cycle de l'Université Paris 13 (AES, IUT Carrières Sociales, licence sciences sanitaires et sociales, licence de sociologie politique...), tout comme aux professionnel(le)s souhaitant se former universitairement sur ces questions.

La santé et la sécurité en milieu de travail constituent un enjeu de santé publique et une préoccupation majeure pour les entreprises du secteur privé comme du secteur public. Face à l’attention croissante portée sur cette question, les entreprises et les administrations sont aujourd’hui en demande de professionnel(le)s. Notre master se donne pour objectif de répondre à cette demande en formant des intervenant(e)s capables de s’approprier cette question dans toutes ses dimensions (médicale, ergonomique, juridique, sociologique, statistique, etc.) et de mettre en place des actions satisfaisantes aux fins d’évaluer et de prévenir les risques professionnels.

Il sera possible, pour les étudiants particulièrement motivés et répondant à certains critères définis par l'équipe pédagogique de poursuivre un doctorat en santé et sécurité au travail dans plusieurs disciplines (sociologie, droit, santé publique).Le M2 propose une classe préparatoire intégrée (CPI) en partenariat avec l'EHESP. Sont préparés les concours suivants : directeur/trice d'hôpital ; directeur/trice d'établissement sanitaire, social et médico-social ; inspecteur/trice de l'action sanitaire et sociale ; attaché/attachée  d'administration hospitalière ; dirigeant-e de la protection sociale-EN3S (projet en refonte en 2014-2015).L’ouverture de la CPI est toutefois en suspens pour la rentrée prochaine.

La formation offre également un parcours spécifique pour les infirmiers et infirmières en santé travail (PISST) qui ouvrira à la rentrée 2015.

 

Objectifs

Donner aux étudiants des connaissances solides théoriques et pratiques, sur la santé et la sécurité en milieu de travail, les rendant aptes à diagnostiquer les risques, à construire des plans de prévention et à informer les principaux intéressés sur les aspects préventifs et indemnitaires de cette question de santé publique. Donner des outils théoriques permettant de mener un travail de recherche.

 

Conditions d'accès et d'inscription

• en M1 : Accès de « droit » : licence mention «Sciences sanitaires et sociales», et licence mention AES parcours «action publique et sociale»; cet accès de droit ne dispense en aucun cas de remplir le dossier d’inscription et d’y joindre tous les documents, dont une lettre de motivation : l’accès de droit dépend de la réception de toutes ces pièces.
Sur dossier et examen par la commission pédagogique : toutes licences et diplômes équivalents à une licence. Pour les infirmiers et infirmières intéressés par le PISST, l’accès au M1 ou au M2 est décidé par la commission pédagogique.

°en M2, l'accès est conditionné pour toutes et tous à l'examen du dossier  et à la décision de la commission pédagogique. Le passage du M1 au M2  fait l'objet d'une sélection reposant sur les résultats obtenus en M1; la motivation de l'étudiant pourra être évaluée au cours d'un entretien individuel avec des enseignants membres de l'équipe pédagogique.

• Réorientation : A l'issue du M1, les étudiants qui ne désirent pas poursuivre dans l'une des spécialités offertes par l'UFR, pourront opter pour des Masters de santé publique proposées par d'autres universités (ex : droit de la santé).

• CPI : ouverture pour la rentrée prochaine en suspens

• Retrait et dépôt des dossiers : Secrétariat - tél. : 01 48 38 76 74. Tout titulaire d’un M1 peut candidater à l’entrée en M2 SST.

Dossier de pré-inscription à télécharger sur ce site à partir du mois d'avril.

 

Débouchés

Responsables de la santé et de la sécurité en milieu de travail (dans le secteur privé et public) ; Conseillers sur ces questions pour des institutions spécialisées publiques ou parapubliques ou des bureaux d'études ou d'audit.
Préventeurs/trices et intervenants en prévention des risques professionnels. Dans le secteur privé, les employeurs, selon les effectifs de leur entreprise, les risques encourus et le caractère éclaté de la structure, peuvent soit nommer un(e) coordonnateur/trice de sécurité, chargé exclusivement de cette question en lien le cas échéant avec les représentants du personnel, doit confier la même tâche à un(e) infirmier(e) en plus de ses fonctions de soins, ou encore mettre en place au sein de la direction un poste de cadre relié à la gestion du personnel, mais ne s'occupant que des questions de santé, de sécurité et de conditions de travail. Pour partie, on retrouve la même diversité dans le secteur public (hospitalier, entreprises à statut). Possibilité d'être habilité pour devenir intervenant en prévention des risques professionnels afin d'intégrer un service de santé au travail. La classe préparatoire intégrée offre des débouchés dans la fonction publique (attachés hospitaliers, directeurs des établissements sanitaires et sociaux).

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE MicrosoftInternetExplorer4
Copyright © 2012 UP13. Tous droits réservés.